Il y a quelques temps, Dan Atherton nous avait livré son ultime run de l’Enduro World Serie de Whistler. Un morceau de bravoure à l’extrême limite de l’effort comme seule la compétition de haut niveau peut exiger. Ce jour là, il n’était pas le seul à vivre un moment exceptionnel : quelques instants plus tard, Yoann Barelli décrochait son premier podium en coupe du monde.

Morceau choisi de ce run “de l’espace” comme lui-même le qualifie : en français, en anglais, ça crie, ça pousse, ça engage, ça pédale et ça va viiiiite !

Si ces images vous donnent le frisson et vous inspirent, retrouvez les mots de Yoann à leur sujet : Il s’agit de son meilleur souvenir à vélo, comme il nous l’a confié en tant qu’invité de L’Instantané d’Endurotribe, quatrième du nom…

Article lu 13 965 fois. Merci !