Été 2012, à aujourd’hui… Un gouffre dans ce monde où les nouveautés en chassent d’autres. Pourtant, ce sont bien des images “vieilles” de quelques années que l’on publie ici. Elles fleurent bon la passion… pourquoi s’en priver ?! Parole au Pointezie CrewLaurent Meunier, Nicolas Bonjean, Eric Royer, Tom Garcia, Xavier Garcia & co… – qui nous traine au centre de nulle part sur leurs roues de 26 pouces qui nous paraissaient bien normales à l’époque !

 


 

C’était en 2012, hier quoi pour nos (plus ou moins) vieilles carcasses, et pourtant que de sentiers parcourus depuis ! C’était trois très bonnes journées d’une fin d’été à rouler, se gaver, descendre, remonter, rigoler… Des journées à « rafoutrer » pour certains, à rouler pour d’autres. Un souvenir bien ancré dans nos mémoires, pour une fois mis en images, grâce à l’ami Togne. Jusqu’à maintenant, on l’avait gardé pour nous. Peut-être par pudeur, peut-être par conviction. Mais on a beau être auvergnats, on a quand même décidé de le partager avec vous !

 

Mise en image d’une philosophie

L’idée de faire une vidéo nous trottait dans la tête depuis pas mal de temps. Depuis un weekend pèlerinage du PTZC dans les Gorges du Tarn précisément. De bons sentiers, des éclats de rire et un banquet Gaulois en guise d’ingrédients d’un weekend réussi. Cette fois encore ce fut le cas.

Rustres mais pas radins, on a partagé, avec l’ami Simon André, le grand joueur de trompette. L’occasion d’offrir de quoi dégourdir les jambes du petit cabri qu’il est. L’occasion aussi de lui montrer qu’on a de beaux restes, et parfois un irrésistible besoin de les sortir du placard ! Quitte à faire trembler la terre, voler les appuis ou vibrer les arbres… Certaines feuilles d’Auvergne s’en souviennent encore comme de la dernière éruption en date.

On est super chauvin, cette fois c’est donc en véhicule auvergnat qu’on a pris malin plaisir à se mouvoir : un petit Cournil JA2 de 1957. Il doit avoir un logiciel VW quelque part : il fume un peu quand le capot est fermé… Une bétaillère maison pour des rotations dans les plus beaux bois du monde d’Auvergne !

Des sentiers faits main, des appuis fait avec nos roues (l’usage de pelle est interdit par l’alinéa 42bis de notre règlement), des arbres taillés avec soin, des feuilles toutes bien rangées (on dirait la Suisse..) sont notre terrain de jeu.

 

 

Le centre de nulle part…

Certes l’Auvergne ce n’est pas de la vraie montagne et le climat n’y est pas toujours des plus cléments. Mais c’est paisible, jamais loin de rien sans être vraiment proche non plus… C’est un peu le centre de nulle part, et ça nous va bien !

On n’a pas de cailloux comme dans le Sud, mais les nôtres sont presque neufs : autour de 7000 ans pour les plus jeunes. Pas d’épingles comme dans les Alpes, mais des runs avec un flow qui va tout seul. Pas de run de 1500m, mais de quoi faire des sorties cool en s’amusant. Tout ça n’a pas de prix… Pourtant, il y a mieux encore : on a les meilleurs fromages du monde, les patates les plus goutues de la planète et des cochons gras comme …. des moufettes des cochons.

Après ça, nul n’est obligé d’être convaincu. Nous, on l’est, c’est l’essentiel. Mais si ça peut vous inspirer à partager la même passion, tant mieux ! Ce morceau de belles images doit faire passer un bon moment et donner envie d’aller faire un tour au fond des bois. Le son choisi est devenu une pièce maitresse de notre playlist pour prendre la route et se mettre dans l’ambiance du week-end.

Sans d’avantage de prétention que celle de profiter de notre liberté et de notre bon sens, on vous souhaite simplement d’être aussi inspirés et enthousiastes après ces quelques minutes de lecture et de contemplation.

À chacun sa recette, l’Enduro n’est pas qu’une compétition…

 

L’Auvergne et ses autochtones en images qui bougent…

Article lu 8 021 fois. Merci !