Il est là ! Le premier essai signé Antoine Hoffmann-Massé, notre rédacteur/testeur. Une série que l’on espère aussi longue que parsemée… de bonnes surprises. À cette occasion, Endurotribe inaugure un nouveau format d’essai : retrouvez ici-même les premières impressions recueillies alors que l’essai était «  dans les tuyaux ». Une première lecture à compléter du verdict, la seconde partie de l’essai…

 


 

Commençal Meta AM V4 Race 2016

On y travaille depuis un petit moment, mais c’est toujours particulier quand enfin, le premier carton est là ! Il a un peu bourlingué pour arriver à bon port, mais tout y est, bien emballé, intact. Petite pression et envie de bien faire s’entremêlent. C’est parti pour le grand déballage !

ET - #1CommencalMetaAMV4-2

Tant de questions se posent, mais déjà les mousses laissent place aux premières réponses. Pour ceux qui ne l’ont pas vu en vrai, et que les photos sur écran intriguent, la couleur rouge est fidèle à la marque : fluo ! Une mousse laisse apparaitre le sticker had-oc : Taille L, c’est bon pour mon mètre quatre vingt-deux.

ET - #1CommencalMetaAMV4-19

Au fur et à mesure du montage, le Meta dévoile ses lignes. Celles que l’on ne voit pas, ou peu, sur catalogue. Ces petits détails inimaginables sans les avoir en main. Ceux qui modifient immanquablement la perception du produit. Ici, certains fleurent bon la passion et la pratique. Il n’y a qu’à cliquer sur les photos légendées ci-dessous, pour s’en convaincre…

Le cadre du Meta V4 et certaines caractéristiques communes aux montages des différents niveaux de gamme sont dans les tendances de l’Enduro actuel. La plupart des standards modernes répondent à l’appel. Pour autant, Commençal n’a pas hésité à exploiter la marge de manoeuvre qu’ils laissent à la conception. illustration…

Le montage est toujours un moment particulier où les impressions s’entremêlent, entre bonnes surprises et intrigues. Mixed feeling. Le Meta ne déroge pas à la règle. Plusieurs points attirent l’attention.

Des détails qui ne sautent pas forcément aux yeux, mais qui doivent faire leurs preuves à l’usage…

ET - #1CommencalMetaAMV4-1Le pilier…

L’usage justement, parlons-en ! Chez Commençal, le Meta AM est un pilier. Pas celui qui tient le comptoir, mais la baraque ! La gamme de la marque andorrane en l’occurrence : pas coincé entre les XC/Trail et DH/Freeride, plutôt du genre à squatter d’un côté comme de l’autre. Gros programme pour un vélo vendu comme un best-seller !

Concrètement, le Meta doit pédaler loin et longtemps, pour boucler la randuro du dimanche ou la virée haute montagne du prochain trip. Mais aussi, quand l’occasion se présente, être capable d’assurer sous les pylônes : quand la vitesse et plus importante, la pente est pire, les trous plus profonds, les racines plus voraces et les sauts plus longs… À côté – ou au delà, c’est selon – le Meta a pour mission d’être le jouet unanime, qu’il soit, ou non, question de compétition ! S’il procure du plaisir, il doit être performant, et inversement.

 

Tout un programme ! 

ET - #1CommencalMetaAMV4-23Forcément, j’ai hâte de voir en quoi ce programme est respecté sur le terrain. Je laisse pourtant passer l’euphorie et le casque au crochet quelques instants, le temps de revenir aux fondamentaux…

Coup d’oeil à la géométrie tout d’abord ! Commençal veut un vélo joueur et plaisant, réactif, facile à emmener, à faire sauter, à placer, à bouger… Y compris quand ça penche plus que de raison. Un vélo qui, sur le papier, mise donc sur des côtes voulues raisonnables, dont un top-tube «  pas spécialement long », un boitier bas, un angle de tube de selle « droit » et de l’angle devant.

Je roule avec bonheur depuis dix mois maintenant sur un Canyon Spectral AL 8.0 EX (mon vélo perso jusqu’alors) : à mes yeux, un all mountain qui a tout d’une petite bombe d’enduro. Si le Meta prône effectivement des côtes plus raisonnables que les dernières géométries « longues » du moment, il me tarde de faire le jeu de la comparaison. Je ne pourrais pas m’en priver…

ET - #1CommencalMetaAMV4-28

Prise en main et réglages de base…

Avant ça, j’ai du travail avec les suspensions : à quoi bon vouloir comprendre des dimensions, si elles sont dynamiquement chamboulées par des suspensions au comportement inconnu ?! Retour à la base, pied à coulisse et pompe HP en mains, les yeux rivés sur les joints rouges du Monarch Plus et de la Pike.

J’attaque avec mon habitude des 25% de SAG avant/arrière. Mettre 220psi dans l’amortisseur pour y parvenir m’intrigue. Les premiers kilomètres aussi : haut perché, peu de débattement utilisé… Les propos de Nicolas Ménard, mon référent technique au R&D Commençal, prennent tout leur sens : par rapport à son aîné, feu Meta V3, le V4 se veut intrinsèquement plus réactif et nerveux. Il me conseille d’osciller autour de 30% de SAG… Certainement pour compenser une cinématique qui n’a pas (plus ?) tendance à plonger dans le débattement.

Sur mon habituelle boucle test, le résultat est effectivement plus convaincant : j’utilise plus raisonnablement la course. Je poursuis l’idée avec d’avantage de SAG, jusqu’à 35%. Je me forge une première impression : quoi qu’il en soit, les 150mm du Meta n’ont pas tendance à prendre du débattement inutilement.

J’ai à cœur de trouver l’assiette la plus stable. Nicolas m’indique que de série, les Meta sont livrés sans Token dans la Pike. Pourtant, la mienne en a deux… Et c’est tant mieux ! Avec cette suspension arrière qui reste haut, le transfert d’appuis sur l’avant est un piège. Sans cale, il faut monter en pression (75psi pour mes 72kg), et – au choix – utiliser peu de frein en détente ou beaucoup de compression basse vitesse pour éviter de plonger dans le débattement. On obtient un résultat cohérent certes, mais c’est en remontant les deux tokens que je me persuade de leur utilité : 65psi seulement, une détente légèrement plus freinée et pas de compression basse vitesse offrent du grip, un meilleur appuis sous les bras et plus de tolérance au train avant sur terrain défoncé.

Voilà comment, dans un premier temps, équilibrer les 150/160mm du Meta et s’offrir l’opportunité de poursuivre l’essai dans de bonnes conditions. Une configuration polyvalente et passe partout base de mes ressentis, à retrouver à la suite de cette essai… >> le verdict !

ET - #1CommencalMetaAMV4-22

Article lu 21 855 fois. Merci !