Nouvelle recrue, nouvelles rubriques… Bienvenue Antoine Hoffmann-Massé

L’équipe Endurotribe est fière de vous présenter sa nouvelle recrue de choc, Antoine Hoffmann-Massé.

Pilote confirmé et passionné, journaliste expérimenté et vidéaste de talent, Antoine rejoint la Rédaction Endurotribe dès aujourd’hui pour vous offrir davantage de contenu, exclusif et original : enquêtes, analyses, portraits, vidéos, essais participatifs, nouvelles rubriques…

Parmi ces dernières, une nouveauté : L’Instantané. Dans le milieu du VTT, le monde est petit… Mais qui l’anime ? En pleine lumière ou tapis dans l’ombre, certains font l’actualité. Pourquoi ? Comment ? Pour y répondre, Endurotribe lance aujourd’hui L’instantané, notre nouveau format d’interview récurent qui fige le temps : séquence introspection, pour saisir qui est aux manettes et nous inspire.

Pour le “numéro zéro” de L’Instantané, en bon enduriste tel un ouvreur, Antoine Hoffmann-Massé s’est prêté sur le vif à son propre jeu du questionnaire…

 

 


 

L’Instantané #000 – Antoine Hoffmann-Massé

instantané0

En ce moment même, où es-tu ?

Je suis posé, au soleil, sur les rochers des Mourres, spot iconique du Pays de Forcalquier. C’est ici, il y a quinze ans, que j’ai fait les premiers tours de roues qui m’ont donné goût au VTT…

La dernière chose que tu as faite avant de nous rejoindre ?

J’ai tourné des images pour un projet un peu fou de l’ami Philippe Bonnefoy, designer graphiste inspiré et inspirant. Parfois, je passe derrière l’objectif pour tenter de mettre enlumière des sujets qui m’inspirent. L’exercice n’est jamais évident parce que j’ai besoin d’être le premier à m’enthousiasmer du résultat…

En trois mots, tu es un… ?

Passionné, déterminé… et attentionné !

Où vis-tu ?

Au pays de Forcalquier, un lieu inspiré par la Provence, les Alpes et le Luberon.

Où roules-tu ?

Tout autour, là où le terrain se prête à l’Enduro ! Principalement entre le sommet de la Montagne de Lure et les hauteurs de Forcalquier. Parfois à Digne, Château Arnoux, Apt ou dans la vallée du Jabron…

Seul, ou accompagné ?

J’aime les deux, mais je suis particulièrement fan du dicton “Mieux vaut être seul que mal accompagné…” J’ai de la chance, la plupart de mes clients sont des gens biens !

Comment gagnes-tu ta vie ?

À vélo et à côté… Une partie de mon temps en tant que guide et coach VTT Bike Access, une autre en tant que rédacteur Endurotribe.

Combien vaux-tu sur le marché ?

Ah… ! (rire, un brin pensif) Entre 10 000 et 15 000 euros par secteur d’activité ?!

Ta dernière bonne action ?

Comme chaque matin de la semaine, j’ai levé mon fils pour qu’il fasse un bisous à sa maman avant qu’elle ne parte travailler…

La prochaine ?

Récupérer le p’tit bonhomme à la crèche, passer une bonne soirée en famille, et le coucher pour qu’il s’endorme aussi paisible que possible.

Ton obsession du moment ?

Les plans d’une maison dans laquelle on pourrait vivre. Un espace chaleureux et ouvertsur l’extérieur, où chacun aurait ses petites habitudes. Le genre d’endroit où parfois, sans le vouloir, tu oublies que le temps passe…

Ta dernière découverte marquante ?

(Rêveur) La Colombie Britannique ! L’état d’esprit, le respect des gens, le rapport à la nature, les paysages. Tellement différent, tellement inspirant !

Une idée de la prochaine ?

(Long silence…) Un bouquin ? Un objet ? Une équipe ? Une destination ? J’ai besoin, à minima, d’un bon feeling, parfois d’un brin de folie, pour faire les choses. Je me rendrai compte sur l’instant, ou guère après, que finalement c’était la prochaine belle découverte. Je ne l’aurai pas forcément vu arriver…

Ton meilleur souvenir à vélo ?

La semaine de la Mégavalanche 2005. Les qualif’, l’impression de voler sous le DMC. Le run de course, le flow dans le pierrier jusqu’au cairn, seul au monde, avec vue au loin sur la tête de course. Rien que d’y penser, j’en ressent encore les émotions ! Le genre de perf où tu sais, bien avant d’en connaitre le dénouement, que tu es bien, très bien… J’étais dans le top 10… !!

Ce que tu en tires ?

De cette performance, et des années dans le Top 20 des Enduro Series, des repères et des références sur la manière de préparer et de faire les choses. Des conseils pour ceux qui me font confiance et comptent sur moi pour vivre leurs propres aventures et développer leurs projets.

L’invention que tu apprécies le plus ?

Les remontées mécaniques ! Pas pour mon côté fainéant, mais pour la performance que ça représente. La conquête d’un sommet ou un trajet improbable. Gamin, je pouvais rester des heures à regarder passer les cabines. Où que j’aille, s’il y a un téléphérique ou un télécabine, je vais vouloir y monter…

Celle que tu attends avec impatience ?

Le téléporteur… (silence)… Ou la machine à voyager dans le temps ! Qu’importe, je prends !

Les personnages qui t’inspirent ?

Tintin, un peu candide mais juste et déterminé. James Bond, à la limite entre probable et improbable.

Les personnalités que tu aimerais rencontrer ?

(Long silence…) J’aurai aimé vivre les moments où Vouilloz, Zidane, Jordan ou Loeb ont été au sommet de leur art, où Jobs, Jacquet, Laporte, Costantini ou Onesta ont transcendé leurs équipes…

Si tu devais te réincarner ?

En marmotte ! Une belle terrasse au soleil, vue imprenable sur la montagne, trois fois rien pour vivre autour de soi, la petite famille et juste ce qu’il faut d’amis pas loin… Ça a la belle vie une marmotte !!

Ce qui t’inspire au jour le jour ?

Des bribes de sensations et d’idées développées au fur et à mesure des voyages que j’ai pu faire. Des saveurs, des paysages, des sensations, des envies… Il ne se passe pas un jour sans qu’un endroit ou un moment me fasse penser au Yukon, à la Californie, à la Colombie Britannique, à l’Espagne, l’Italie, le Maroc ou à Paris… !

Ton dernier projet achevé avec succès ?

L’exercice 2015 de mon activité professionnelle : des investissements, des lancements et des décisions pas faciles à prendre, mais j’en suis venu à bout !

Le prochain que tu vas entamer ?

L’exercice 2016, qui est déjà sur les rails : mes premières publications Endurotribe, le calendrier Bike Access 2016…

Où et quand va-t-on à nouveau entendre parler de toi ?

Dans la navette Bike Access au Pays de Forcalquier, et sur endurotribe.com, très vite !!

Que peut-on te souhaiter ?

C’est pas toujours facile, mais j’ai toujours envie de bien faire. Ne pas y arriver m’affecte… Alors, souhaitez-moi de susciter l’envie et être à la hauteur des projets qui m’attendent !!!

A très vite pour l’Instantané #1

Article lu 5 675 fois. Merci !