EWS de Zona Zero : Alex Cure gagne le prologue

Ainsa a mis les petits plats dans les grands pour accueillir les Enduro World Series. Tout le monde nous le confirme, commerçants et locaux sont tous à fond derrière l’organisation pour faire de l’événement une réelle fête et promouvoir ainsi de la plus belle des manières tout le potentiel de l’espace VTT de Zona Zero.
P9220335.ORF

P9210105.ORF

8Q9A5509.CR2

Avant d’entamer les choses sérieuses (samedi matin à partir de 8h), les pilotes avaient rendez-vous vendredi soir pour le plaisir pour un prologue dans les ruelles pavées de la cité médiévale ; ce run chronométré ne comptant pas pour le classement du week-end.

8Q9A5724.CR2

8Q9A5728.CR2

Pour assurer le spectacle au public venu en nombre, parmi les 409 participants certains se sont déguisés, d’autres ont opté pour un départ en masse ou tandis que d’autres ont fait le show en tchou-tchou…

MJW_6970.CR2

MJW_6933.CR2

MJW_7003.CR2

MJW_7055.CR2

Une chose est sûre à l’arrivée, en toute logique, au vu des résultats (et des écarts) ils ne sont pas nombreux à avoir pris ce run très au sérieux.

Alex Cure (Rocky mountain Urge), roi des prologues, s’adjuge le meilleur chrono en 1 minute 44s après avoir scratché en 2013 déjà le prologue historique de la toute première EWS à Punta Ala.

MJW_7010.CR2

Martin Maes (Atherton GT) signe le deuxième meilleur temps juste devant Nicolas Quéré (Commençal Vallnord). Cécile Ravanel (Commençal Vallnord) signe le meilleur chrono féminin.

prologue-ainsa

La soirée s’est conclue autour du kilomètre de saucisses grillées préparées par l’organisation.

8Q9A6104.CR2

8Q9A6152.CR2

MJW_7136.CR2

Infos : Charlotte Cromber # Photos : Matt Wragg/EWS

Article lu 3 322 fois. Merci !