Portfolio et vidéo : Suivez Jérôme Clementz durant ses tests de roues Sram

New Found Speed

Photos : Sram/Adrian Marcoux # Texte : Sram # Adaptation : Endurotribe

Jon Cancellier dirige le programme Sram BlackBox depuis 7 saisons maintenant. Son travail consiste à sélectionner les athlètes, collaborer avec eux sur des projets spécifiques ainsi que d’être présent dans le paddock pour s’assurer qu’ils ont tout ce qu’il faut pour réussir. Un athlète du programme BlackBox a accès à toute la puissance de développement du groupe et Jon est le maillon entre les pilotes et la compagnie. En tout début d’année, il était à Finale Ligure pour tester la gamme de roues Sram en compagnie du Champion du Monde EWS 2013 j’ai nommé, Jérôme Clementz

AM_JClementz_Wheels-141116-089

Nous avons demandé à Jon de nous expliquer en quoi consiste cette séance et quelles ont été les premières impressions de Jérôme Clementz…

Le but de cette séance d’essai était de permettre à Jérôme de tester nos trois modèles de roues dans des conditions identiques histoire qu’il puisse évaluer les avantages de chacune. Nous avons déterminé une piste et il a effectué deux runs avec chaque paire de roues. Les pneus, les pressions et les disques ont été transposés à l’identique sur chaque run afin d’éliminer le maximum de variables qui pourraient biaiser les résultats.

AM_JClementz_Wheels-141116-276

AM_JClementz_Wheels-141117-1395

Combien de fois effectuez-vous ce genre de séance avec l’athlète ?

Nous avons tendance à tester les produits avec les athlètes au début de l’année pour définir les grandes lignes en vue de la saison à venir. Si nous travaillons sur quelque-chose de nouveau et que nous cherchons à obtenir des feedbacks rapides des athlètes, il arrive qu’on programme cela dès qu’un prototype est “roulable”. Les roues étant un domaine relativement jeune pour Sram et pour le programme BlackBox, c’est seulement la seconde fois que nous menons des tests terrains avec des athlètes. C’est Nico Vouilloz qui en avait eu la primeur l’an dernier. Lorsque nous créons de nouvelles roues ou lorsque nous avons de nouvelles idées, je vois ces essais comme un outil très précieux dans notre processus de développement.

AM_JClementz_Wheels-141117-1137

AM_JClementz_Wheels-141116-124

Qu’est-ce que ce genre de séance permet d’obtenir à la fois pour le pilote et pour Sram ?

Ce genre de tests permet d’analyser les roues dans les moindres détails, chacun étant une variable différente. Nous pouvons ainsi piocher dans les résultats et isoler une variable qui a modifié le feeling de l’athlète. Jérôme était par exemple capable de sentir les différences entre les largeurs de jante, les matériaux de jante ainsi que l’épaisseur des rayons. Grâce à cela, il a pu analyser quelle variable affectait son run et de notre côté, nous avons pu en apprendre davantage sur la façon dont toutes les composantes de la roue s’additionnent avec toujours comme objectif final de rendre nos roues plus rapides.

AM_JClementz_Wheels-141116-689

AM_JClementz_Wheels-141117-1615

Quels sont les enseignements que Jérôme a pu tirer ?

Jérôme a découvert que les trois roues pouvaient gagner. Il a trouvé que chacune d’elles offrait des caractéristiques uniques et qu’aucune ne surclassait une autre. Il en a conclu que la grande variété de terrains que propose la saison EWS permettra à chacune des caractéristiques de ces roues de briller lors des moments clés de la saison. Sachant qu’il a trois roues qu’il peut choisir en toute confiance, cela lui donnera un avantage concurrentiel chaque week-end en vue d’aller reconquérir le titre Enduro World Series.

AM_JClementz_Wheels-141116-203

AM_JClementz_Wheels-141117-1246

Donc, sur la base de ces conclusions, quelle sera la stratégie de Jérôme en matière de roues ?

Il choisira logiquement la roue qui convient le mieux aux conditions et au terrain du week-end. Par exemple, il a trouvé que la jante plus large de la Rail 50 donnait plus de volume au pneu, donc ce sera peut-être son premier choix sur terrain très accidenté. Jérôme a trouvé que la jante carbone des Roam 60 était très réactive et dynamique. Cela est particulièrement bénéfique pour les pistes exigeant des relances rapides, comme par exemple l’an dernier en Ecosse. Les Roam 50 offrent un solide équilibre de l’ensemble de ces variables et seront une excellente option la plupart du temps.

AM_JClementz_Wheels-141117-1148-Edit

AM_JClementz_Wheels-141117-1652

Le mot de la fin ?

Comme on peut s’y attendre avec un Champion du Monde, Jérôme est très méticuleux au sujet de son montage et est précis sur ce qu’il attend de son vélo. Il peut sentir de très petits changements sur le produit qui peuvent avoir de grandes influences à la fois pour lui sur le vélo et pour nous, sur le développement de nos roues.

AM_JClementz_Wheels-141117-1713

Article lu 6 346 fois. Merci !