Peinture & Aventure #3 – Tito Tomasi aux Canaries

Découvrez le troisième numéro de Peinture & Aventure, la chronique mensuelle exclusive et originale de l’artiste globe-trotteur Tito Tomasi sur Endurotribe…

Peinture aventure couleur

A (re)voir : Peinture & Aventure #1 // Peinture & Aventure #2 //

Peindre janvier

L’hiver est bien installé mais lorsque je quitte La Clusaz la neige n’as pas complètement envahit le paysage. Avec ma compagne Charlotte on avait décidé de partir aux Canaries pour passer un peu de temps au soleil en hiver.

Charlotte et moi essayons de voyager ensemble tous les hivers, même si je fais des voyages seul dans l’année pour aller rouler et surfer nous aimons beaucoup voyager ensemble et cela fait partie de notre accord ! Je peux partir seul, mais pas toujours… Nous avions comme premier choix de faire un périple en camion au Maroc, mais quelques événements nous en ont un peu dissuadé. Et puis l’été dernier j’avais rencontré des espagnols vivants aux Canaries, ils m’avaient donné envie de visiter leurs îles. Alors finalement visiter un nouveau pays et revoir des potes ça faisait des raisons suffisantes pour moi et le soleil a décidé Charlotte.

Le jour où nous partons ce sont les énormes tombées de neige, la route est en guerre. On arrive à décoller et à atterrir. Au bout de quelques péripéties nous voilà à Lanzarote. Il fait beau il fait bon. Raul mon pote est là avec un van, on part sur la côte nord. Là-bas nous attend un appart modeste pour quelques semaines. Il repart vite, sa femme doit accoucher dans deux jours, il est stressé.
Je prends mes marques sur cette île au paysage atypique, d’abord en surf grâce à la planche que Raul me prête et puis ensuite à VTT. J’avais peu d’espoir en voyant les cartes, affichant des sommets aux alentours des 600 mètres, j’étais dubitatif. Et puis je suis parti voir…

En Janvier c’était donc les Canaries, je suis parti avec ma compagne, l’objectif était de se reposer pour elle, de rouler et surfer pour moi et puis de passer du temps ensemble pour nous. Nous avions du temps mais pas beaucoup d’argent, on s’est donc concentré sur deux îles. La première c’est Lanzarote, petite, extrêmement désertique et culminant à 700 mètres environ… Mais un super coin pour le surf. La deuxième c’est Tenerife, à l’inverse une grande île très diversifiée, culminant à plus de 3700 mètres, qui montre une face sud aride et une face nord humide.

Lanzarote nous a offert un super moment, pour surfer, pour peindre et puis avancer sur divers projets. Les maisons sont toutes blanche aux portes et fenêtres bleu ou verte, cela crée une ambiance authentique, on se balade sur ces routes au milieu des champs de lave, les cônes volcaniques sont partout formant un paysage unique. Les sentiers sablonneux slaloment dans les blocs allant du blanc au rouge en passant par orange et même vert parfois, les sentiers traversent des champs de terre noire. C’est un paysage sans arbres et aride mais excellent à rouler, en effet les sentiers sont souvent rapides et joueurs, avec vue sur l’océan.

On embarque sur le ferry pour Tenerife, la différence de végétation, climat et relief est flagrant. Avec une voiture de loc, on part à la découverte du nord, jungle et falaises sur l’océan nous attendent. Mais aussi la pluie, on prend alors la route du sud par la côte ouest, rapidement on découvre les resorts et autres villes hôtels. Une version du tourisme que l’on ne connaissait pas, commence alors une recherche active pour d’échapper à ce monde-là, on dort dans la voiture en pleine nature, loin des lumières et plus près de l’océan. La journée je roule, des terrains tous les jours différents et découvre une autre face de l’île. Une version plaisir et sport nature. Le terrain est excellent à rouler, mais c’est aussi une super façon de découvrir Tenerife. La recherche des sentiers nous mènent loin des complexes touristiques, sur les petites routes, à la rencontre des villages simples et d’une culture authentique. Les gens sont super, grâce au vélo je fais quelques rencontres marquantes. Bref, l’aventure a fait son chemin et c’est un pur plaisir. Les Canaries se révèlent être un terrain de jeu superbe et offrent du dépaysement, une destination facile et pas trop loin pour aller se dégourdir les jambes en hiver. Un constat que j’ai plaisir à partager, pour inspirer une destination accessible, pour une fois !

On est rentré en France plus tôt, pour rouler, faire du ski de rando… Le décor change radicalement et le plaisir de découvrir reste le même, finalement c’est une partie de la recette pour le bonheur. Rester honnête envers soi-même et profiter du moment présent. En toute simplicité, sans attentes et sans regrets. #vivelavie

janvier

Les Canaries en janvier – 21×29 cm – Aquarelle et Posca fin sur papier aquarelle

 

Cette peinture vous a plu et vous a inspiré ? Poursuivez le partage et devenez acquéreur de cette pièce unique ! Comptez environ 80 euros pour chacune de ces pièces uniques. Contactez moi sur tito.vivelavie@gmail.com pour la commander ou pour toute autre demande.

Mon livre, mes vidéos et encore plus sur www.titotomasi.fr

Article lu 4 105 fois. Merci !