EWS 2014 de Finale Ligure – Le journal de Justin Leov

Défendre ma place !

Texte : Justin Leov # Photos : Jérémie Reuiller/MET/Quentin Chevat

Avant Finale Ligure, j’occupe la 3ème place du classement général des EWS et mon but est bel et bien de défendre cette position et de tenter de remporter cette dernière manche 2014.

La principale nouveauté du côté de mon matériel est l’adoption du 650B à la place de mon 29 pouces utilisé sur les autres manches. J’ai fait ce choix au vu des parcours très techniques de Finale Ligure. Je devais donc m’habituer à de nouvelles sensations.

Je suis arrivé à Finale 10 jours avant la course de façon à pouvoir digérer complètement le décalage horaire entre Nouvelle Zélande et Europe.

Deux jours étaient prévus, avant la course, pour les reconnaissances. Chaque spéciale était accessible en voiture. C’est quelque chose que je désapprouve franchement et normalement je préfère pédaler les liaisons même durant les reconnaissances. Mais pour être compétitif ici, inutile de se le cacher, il faut, comme les autres, enchaîner les runs de reconnaissance et les remontées en voiture.

JER_4080

Samedi, jour de la course, le soleil est resplendissant et la température s’annonce estivale. En route vers le départ je me sens bien et prêt pour le challenge qui m’attend. Je m’élance d’ailleurs un peu trop fougueux dans la 1ère spéciale, je commets quelques erreurs et finis avec des sensations mitigées.

JER_6672

La spéciale 2 me plait, avec de courtes, mais exigeantes, montées et des passages très techniques en particulier un au milieu de rochers où il est difficile de passer “propre”. J’en ai eu la confirmation en frappant violemment un gros rocher avec le côté de ma fourche, j’ai réussi à maintenir l’équilibre par miracle. Au passage de la ligne d’arrivée je suis un peu frustré, je sais que je dois faire mieux pour espérer gagner.

T28A7485

Je décide de tout donner dans la spéciale 3. Avec ses sections relativement plates et ses montées techniques, il est potentiellement possible de faire la différence ici. Le problème c’est que mon pilotage est trop agressif et donc trop haché, pas assez efficace.

JER_4042

Il fait vraiment chaud, pas loin de 30°. Je n’ai jamais autant apprécié d’avoir un casque aussi ventilé que durant ces chaudes journées. Même si je fait attention à bien m’hydrater je commence à ressentir des crampes dans les jambes. La liaison qui nous emmène vers la spéciale 4 est encore longue. J’atteins finalement la zone du ravitaillement et fais le plein de liquides.

Je réussis à faire un assez bon run dans cette 4ème spéciale, sans trop d’erreurs, mais à nouveau sans le rendement que je souhaitais.

IMG_3219

Les crampes font de nouveau leur apparition, dans les deux jambes, lors de la dernière liaison, celle qui nous emmène vers la ligne d’arrivée pour le dernier contrôle horaire. La douleur est telle que je commence à croire que je ne réussirais pas à rejoindre le contrôle dans le temps imparti. Heureusement Jared Graves est avec moi et il m’encourage à me détendre et à reprendre à pédaler en souplesse. J’atteins finalement la ligne d’arrivée à temps. Plus de peur que de mal !

Ma priorité absolue est maintenant la récupération ; bien m’hydrater et aller me coucher tôt en espérant être en forme le lendemain. Je termine la 1ère journée en 14ème position, vraiment très loin de mes objectifs. J’ai franchement les boules.

Après une bonne nuit de sommeil je me réveille avec de bonnes sensations. Il valait mieux, une montée de quelques 20 km nous attend ! Je fais tout particulièrement attention à bien m’hydrater en cette seconde journée.

Dès la spéciale 5, la 1ère de la journée, j’ai de bien meilleures sensations que la veille. J’essaye vraiment d’avoir un pilotage propre et le résultat est à la hauteur de mes espérances puisque je réalise le second meilleur temps sur cette spéciale.

Il reste une dernière spéciale à courir et il s’agit de la plus longue et de la plus difficile du week-end. En roulant vers le départ avec Jared, il me décrit cette dernière spéciale comme le dernier jour d’école avant les vacances. Et c’est exactement ça !

Je m’élance donc pour mon dernier run. Je m’applique, les sensations ésont bonnes, je limite les erreurs et je franchis la ligne avec le 3ème meilleur temps ! J’ai réussi à limiter les dégâts. Une 7ème place pour le week-end et ma 3ème position, au classement général de la saison, consolidée. Que d’émotions !

JER_7375

Difficile de décrire ma satisfaction, là-haut sur le podium avec Jared et Damien, mais le large sourire sur mon visage parle pour moi. La conclusion d’une longue saison, avec tellement de hauts et de bas, mais la compétition est la compétition. Au final, aucun regret et la satisfaction d’avoir tout tenté.

JER_7402

Je suis aussi super content pour la victoire au classement générale femme de ma partenaire dans le team Trek, Tracy Moseley, et pour notre 1ère place au classement par équipe.

Un grand merci à ma famille et à mes sponsors : Trek Factory Racing, Fox Racing Shox, Shimano, Bontrager, MET, Bluegrass, Adidas eyewear, Stages power meters, CNP.

Je vous donne rendez-vous l’an prochain pour la revanche !

Justin

Article lu 4 745 fois. Merci !