Inédit : Un projet de bike-park indoor (XC, AM, Enduro, Dirt) à Strasbourg

Une première en France

Alors que plusieurs parcs VTT indoors se sont développés ces dernières années sur le sol nord américain (Ray’s à Milwaukee et Cleveland, Cranx à Syracuse…), on vient d’apprendre avec enthousiasme qu’un tel projet devrait sortir de terre pour fin 2014 en Alsace, du côté de Strasbourg !

Indoor bike park strass-entrance

L’idée sera de proposer, dans un vaste espace mêlant tracés intérieurs et extérieurs, des pistes VTT de différents niveaux regroupant en un même lieu toutes les pratiques VTT (Dirt, XC, Enduro, Freeride…). Voici en avant-première un aperçu du projet d’aménagement réalisé par South Shore Design

Indoor bike park strass

Indoor bike park strass-DirtLand

Endurotribe a voulu en savoir plus auprès des 3 protagonistes à l’origine du projet : Géraldine Strub, Laurent Wintermantel et Gilles Andres. Interview…

Endurotribe : Comment est née l’idée d’un tel projet ?

L’équipe : L’idée est venue lors d’un brainstorming que nous avons organisé ensemble et dont l’objectif était de trouver un projet professionnel que nous avions envie de réaliser tous les 3 ensembles. Notre passion commune pour l’Enduro, nos formations et nos expériences professionnelles nous ont logiquement amené vers des projets sportifs, celui que nous avons privilégié est le Bike Park Indoor…

Endurotribe : Quelle sont les principales difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de ce futur projet ?

L’équipe : Elles sont nombreuses, la principale étant financière. Compte tenu de la pression foncière en Alsace, il est difficile de trouver un bâtiment suffisamment grand, situé dans une zone très rapidement accessible, avec beaucoup de pratiquants et abordable d’un point de vue financier. Il faut également lever les nombreux obstacles administratifs mais notre projet suscite un vif intérêt de la part des institutions (Conseil Régional d’Alsace, Ville de Strasbourg) des élus et des associations locales de riders, ce qui facilite forcément les choses.

Endurotribe : Quelles seront les caractéristiques (surface, date d’ouverture, saisonnalité ou non, tarifs, encadrements ?) du parc indoor ?

L’équipe : Le bâtiment est un ancien site logistique de 12500 m² constitué de 2 cellules de 6250 m², la hauteur sous plafond est d’environ 7 m. Il est desservi par les transports en commun, offre de nombreuses possibilités d’aménagements et permettra la mise en place de parcours adaptés à chaque niveau de pratique. L’ouverture est prévue en décembre 2014, cependant les contraintes administratives risquent de décaler l’ouverture à début 2015. Le Parc Indoor sera ouvert toute l’année d’autant plus que des zones extérieures sont en projet pour profiter du soleil alsacien lors de la belle saison ! En termes de tarifs, la réflexion est encore en cours, mais nous envisageons différentes modalités de tarifications pour répondre au mieux aux attentes des riders (forfait annuel, saisonnier, mensuel/Pass à la journée, à la demi-journée, à l’heure…). L’accès se fera en pratique libre. Des cours, stages et formations seront proposés par des moniteurs diplômés.

Endurotribe : Quels arguments avanceriez-vous à un enduriste lambda pour le convaincre de venir régulièrement “s’enfermer” au parc ?

L’équipe : Le Rider pourra améliorer sa technique en répétant des passages sur des zones proposant un degré de difficulté graduelle grâce à un véritable condensé d’obstacles que l’on retrouve sur les sentiers. On y retrouvera l’aspect ludique de notre pratique (virage relevé, saut, descente de marche, pierrier, montée impossible…). Il pourra venir en fin de journée, après les cours ou le travail par exemple, pour profiter d’un endroit sécurisé et éclairé quelque soit la saison et les conditions climatiques. Ce sera également un lieu convivial, un pub avec vue sur le parc permettra de récupérer dans un cadre agréable. Des soirées à thèmes (girls only, Halloween…), des challenges, des contests et des concerts compléteront l’offre. Certaines zones changeront régulièrement pour proposer des nouveautés aux riders. Dernier argument et non des moindres :ne pas avoir besoin de nettoyer son vélo après chaque sortie !

Pour en savoir plus :

Contacter l’équipe par mail // Répondre à l’étude de marché //

Article lu 22 925 fois. Merci !