BiiVOUAC 2014 : Interview de Greg Noce

Pour tout savoir

A l’occasion de l’ouverture des inscriptions de BiiVOUAC 2014 lundi 16 décembre prochain, nous en avons profité pour poser quelques questions à Greg Noce, responsable des tracés et de la partie sportive de cette grande aventure par équipe de deux…

logobiivouac

Endurotribe : Qu’est ce que WILDTRACK et quel est ton rôle ?

Greg Noce : WILDTRACK est une société d’organisation d’événements VTT créée l’année dernière. Nous sommes 3 associés aux commandes, Alice et Quentin d’Endurotribe et moi-même. Même si on décide ensemble, qu’ on bosse chacun sur tous les points de l’organisation, je m’occupe plus particulièrement de la partie sportive de nos événements. Mes longues années d’expérience, m’ont permis d’avoir aujourd’hui pas mal de recul sur notre pratique, sur la demande des pratiquants et j’essaie d’avoir une vision moderne de notre sport. Je passe donc beaucoup de temps à rouler, rouler et re-rouler les sentiers avant de les valider pour nos épreuves. Je m’appuie le plus souvent possible sur des guides ou des clubs locaux pour gagner du temps et aller rapidement sur les plus beaux sentiers. Au cœur de nos événements,  j’ai ensuite un rôle de directeur sportif et je gère l’organisation et la coordination de tout ce qui touche à la compétition.

IMG_4267

Endurotribe : Peux tu nous définir l’aventure BiiVOUAC ?

Greg Noce : BiiVOUAC est la synthèse de nos petits cerveaux en ébullitions. Avec Alice et Quentin nous formons une bonne équipe où tout le monde est complémentaire et où l’on regorge d’idées, plus ou moins bonnes d’ailleurs 😉 Le déclic sur le concept s’est fait l’année dernière juste avant le Roc d’Azur, quelques jours plus tard nous annoncions le projet et quelques semaines plus tard, BiiVOUAC Millau les Grands Causses était complet. C’est avant tout une belle aventure humaine par équipe, la compétition n’est pas le but premier de BiiVOUAC. Les liens que l’on crée entre toutes les équipes est vraiment fort et le camp se transforme rapidement en une petite famille. Au programme donc, 3 fantastiques journées d’itinérance Enduro sur les plus beaux sentiers du massif, chaque soir un campement différent, des repas que l’on souhaite copieux et du terroir pour parfaire le tout. L’organisation gère tout de A à Z, les équipes ont juste à profiter des sentiers tout au long de la journée. Les liaisons se font en vélo ou en bus et à la fin de la journée les pilotes découvrent leur nouveau camp de base, tentes installées et matelas gonflés !

Bii-dim-32

Endurotribe : Quel bilan tires-tu du tout premier épisode qui s’est déroulé en mai 2013 ?

Greg Noce : Le bilan du tout premier BiiVOUAC est très positif. Tout d’abord, de gros partenaires (Scott et Mavic) nous ont fait confiance et pour un tout nouveau concept nous étions très fiers de ça et nous les remercions vraiment pour leur soutien fort. Ensuite au vu des retours des équipes pendant et après l’événement, cela nous a conforté dans la décision de reconduire le BiiVOUAC sur Millau et d’y ajouter une nouvelle destination en 2014 dans le Pays Diois. On essaiera de rectifier nos petites erreurs avec par exemple certains temps d’attentes parfois un peu long pour prendre les navettes, une gestion un peu différente des repas, pour proposer un BiiVOUAC encore meilleur l’année prochaine. Les commentaires étaient assez unanimes et une grande majorité n’avait juste pas envie de retourner bosser le lundi matin. Une partie de notre esprit est resté dans l’Aveyron pour bien longtemps.

IMG_6464

Endurotribe : Quelles seront les nouveautés pour 2014 ?

Greg Noce : Pour 2014, comme je l’évoquais et au vu de l’engouement, nous avons décidé de reconduire une deuxième année BiiVOUAC à Millau en mai et de proposer une autre destination, qui sera donc le Pays Diois (sud Vercors) en septembre. L’idée est d’asseoir la nouvelle destination sur deux ans et au bout de deux ans de proposer de nouveaux lieux. BiiVOUAC demeure de l’itinérance pour les équipes engagées mais aussi au fil des années. Cela demeure un énorme challenge pour WILDTRACK, car proposer chaque année une nouvelle destination n’est pas chose simple, mais nous adorons aussi les défis.

Endurotribe : Pourquoi revenir à Millau ? Quelless seront les nouveautés ? Quels sont tes arguments pour motiver les lecteurs d’Endurotribe ?

Greg Noce : Il y a eu beaucoup de déçus, car tous n’ont pas pu être sélectionnés en 2013, donc nous leur donnons une autre chance 😉 Et puis tout simplement car c’est unique et tellement beau. Même si la variété des tracés avait plu, on a décidé d’apporter de la nouveauté. Le départ se fera du côté de Trèves (lieu de l’arrivée en 2013) et au bout des 3 jours de BiiVOUAC, nous terminerons sur Millau même. L’idée et de proposer un nouveau découpage partant d’un site éloigné, pour finir au cœur de Millau sur des nouvelles spéciales. 80% des spéciales seront maintenues, quelques jolies nouveautés, un peu plus de liaisons à la pédale mais on garde tout ce qui a plu lors de la première édition : convivialité, sentiers de malades, bonne bouffe et aventure humaine hors norme.

Enjoy !

IMG_7431

Pour en savoir plus :

BiiVOUAC.com // Procédure d’inscription //

Article lu 5 479 fois. Merci !