Coupe de France 2013 de Samoëns : Le compte-rendu de Théo Galy

Texte : Théo Galy # Photos : Quentin Chevat

Le podium était tout près

Bonjour à toutes et à tous, me voilà de retour après l’ouverture de la Coupe de France d’Enduro 2013. Première étape qui s’est déroulée le week-end dernier à Samoëns.

Vendredi matin j’arrive sur les lieux, la météo n’est pas terrible, les nuages sont menaçants. Le paddock est encore vide. Nous déballons les tentes et prenons place sur ce premier paddock coupe de France 2013 ! Le sourire est là, l’envie d’attaquer déborde. Durant l’aprèm’ nous partons reconnaître la spéciale 1 du samedi matin, au sommet il ne fait pas chaud. Nous mettons quasi deux heures pour descendre cette belle spéciale terriblement physique, les jambes me piquent déjà, nous décidons de ne pas faire d’autre reco !! La pluie s’invite en début de soirée, nous ne tardons pas à nous coucher.

Samedi matin dur dur de sortir du lit. Encore une fois le ciel n’inspire rien de bon. Embarquement à 7h30… On se chauffe comme il faut. Départ premier run, je décide d’être propre, je « tâte » le terrain. Je me régale, les parties descendantes sont vraiment belles et les parties physiques sont… vraiment dures ! Le grip est trop bon, j’envoie le pâté en descente.

IMG_7919

A l’arrivée le chrono est bon, j’ai le troisième temps, yeah !! Le temps de laver le vélo et c’est parti pour le deuxième run. J’essaye de rester sur le vélo, mais avec le passage de près de 300 pilotes la piste est devenue très glissante. Ça drift dans tous les sens mais c’est trop bon. Je ne fais pas de faute, j’obtiens à nouveau le troisième temps. Une bonne pause histoire de se ravitailler, la spéciale deux est annoncée beaucoup moins physique et bien descendante, tant mieux ! Les deux runs de cette spéciale se passent sans encombre, de belles chaleurs mais aucune chute.

IMG_9170

Il y avait pourtant de très belle parties techniques en sous bois bien piégeuses

IMG_9671

Je fais le quatrième temps sur le premier run et le sixième temps sur le deuxième run. Pour finir cette première journée il reste encore une dernière spéciale à faire. Le temps de bichonner la bête, chose qui n’a servi a rien puisque après 10 minutes de liaison en descente dans la boue pour rallier le départ le vélo était dégeu :(. Je pars, dès le début j’ai du mal à me mettre dedans. Évidemment cela ne pardonne pas, je pars rapidement à la faute. Une chute, sans bobo, mais qui me fait perdre beaucoup de temps. Je repars le guidon complètement de travers et je finis la descente sur les freins.

IMG_0016

Forcément le temps en bas n’est pas terrible, je fais le neuvième temps, heureusement je sauve les meubles et conserve ma troisième place de la journée ! Ouf. La journée a été dure mais je suis content, maintenant j’ai hâte d’être au lendemain pour en finir !

Dimanche matin, les jambes sont lourdes. Quelques petits tours de pédale histoire de dérouiller la machine, embarquement pour le premier run à 7h45. Certains ont reconnu la spéciale, il paraît que c’est un bijou ! Je pars à fond les ballons, ça glisse pas mal mais ça passe et c’est l’essentiel, c’est vraiment magnifique, le tracé est parfait même si il est peut être un poil trop physique pour moi. Pas de faute à déclarer en bas, troisième temps, ça s’annonce bien pour la suite. Lavage rapide, check-up du bike. Aïïïïe ma roue avant ne tourne pas rond ! Elle s’est fendue, je suis obligé de la changer pour pouvoir continuer. Mais le nouveau règlement 2013 ne permet pas ce changement. Je dois donc prévenir l’arbitre FFC qui me fera écoper de 5 minutes pour pénalité mécanique. Le podium s’envole. Je remonte au départ du deuxième run sachant pertinemment que le classement du week-end ne sera pas top. Tant pis, la course n’est pas finie et en plus les parcours sont top. Je pars donc sur ce deuxième run à bloc, les glissades en descente n’en finissent plus. N’ayant pas de pneu boue disponible en 27,5 je ne vous dis pas les drifts du week-end !! Sur mon vélo je ressemble plus à un funambule qu’à un vététiste 😉 .

IMG_0384

Mais je ne tombe pas et ça paye, je décroche le quatrième temps du run. Court moment de récup’ au paddock, puis il faut remonter une dernière fois. Le dernier run du week-end s’annonce chaud. La piste est ravagée par le passage des vélos, je pars plus souple, j’assure les parties descendantes et je mets le paquet sur les portions physiques. Je donne tout sur les derniers mètres pour aller chercher un troisième temps. Le week-end se termine, les jambes sont rincées mais le mental est au top. Les sensations des deux jours ont été très bonnes, le vélo a fonctionné à merveille, ma fourche préparée par X1 Racing (Merci Jérôme) est un vrai bijou. Bref tout se présente bien pour la deuxième manche des World Series le week-end prochain au Val d’Allos.

Je termine douzième au classement point du week-end, déçu forcément d’avoir fait les frais de ce nouveau règlement 2013. Le podium n’est pas passé loin, vivement Allos !!

Article lu 3 557 fois. Merci !