François Bailly-Maitre nous raconte sa Megavalanche de La Réunion 2012

Quentin Chevat 29 novembre 2012 23 6 529 vues
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • E-Mail
  • Tumblr

Publicité

Tournez la page (bouton en bas à droite sous la publicité) pour lire l’article…

Le Jurassien François Bailly-Maitre (Scott Les Saisies), qui a signé chez BMC pour 2013, nous raconte sa Megavalanche de La Réunion et revient pour Enduro Tribe sur sa mésaventure qui la finalement relayé à la quatrième place…

Texte : François Bailly-Maitre # Photos : mysticfreeride.com /Antoine Desarmenien

Un petit goût d’amertume

Après les qualifs où je me classe 5ème avec une mauvaise performance dans la spé 2 je suis assez confiant pour la course du lendemain, je sais en tout cas que je suis assez en forme et prêt à faire la bagarre avec les autres pour une place sur le podium.

On sait cependant que malgré la longueur de la course tout peut se jouer dans les premiers mètres, la preuve avec la chute du départ, un peu polémique. Un rider ayant une ligne un peu trop agressive aux yeux de tous a mis pas mal de monde au sol et la course a déjà bien été faussée d’entrée. J’ai eu de la chance puisque malgré un départ moyen j’ai réussi à éviter la chute…

Je pars un peu trop timidement pour espérer accrocher la tête de course (Nicolas Lau entre autre) qui prend tout de suite quelques secondes d’avance. On ne reverra pas Nicolas avant le bas de la descente. Derrière, je remonte petit à petit les places à la faveur des portions physiques du tracé et à des pépins mécaniques (Rémy Absalon chaîne coincée sur le 11 dents). J’arrive à revenir au contact dans les parties techniques et dès que je peux je double un maximum sur les parties physiques. A ce petit jeu je me retrouve à la lutte avec Giordanengo et Alexandre Sicard le local, pour la deuxième place. J’arrive à le distancer sérieusement sur le dernier pédalage, mais un peu en stress et je fais quelques erreurs et surtout une chute. Voilà Giordanengo revenu dans mes roues. Je reste devant jusqu’à ce qu’arrive cette foutue épingle !

Explications, le balisage n’était pas en place lors des recos officielles, et l’on savait que le circuit était modifié par rapport à l’année dernière avant le passage de la route (que l’on empruntait l’année passée). Cette fois-ci nous ne devions que la traverser, mais nous n’avons pas trouvé le chemin lors des recos. Bref, j’arrive plein fer dans cette épingle et là je vois du balisage qui m’emmène soit à gauche (comme l’année dernière) soit à droite (en gros comme un ilot directionnel, vous voyez le genre), et là je me dis que c’est sûrement la nouveauté, le choix doit être pris très rapidement, à 40 km/h tu n’as pas le temps de tergiverser !

J’ai choisi la droite, manque de chance ça n’était pas ici,… je me suis retrouvé dans un champ de cannes, visiblement pas sur le circuit, mais voilà, une fois lancé dans la pente, j’ai préféré continuer et rejoindre le circuit 50 m plus bas plutôt que de remonter. Ma question est pourquoi le passage n’était-il pas fermé par de la rubalise ? (à la suite de mon passage, la rubalise a été remise correctement…) Bref, je suis fautif (certainement pas le seul d’ailleurs) et n’aurait pas dû passer là. J’accepte donc le fait que cette erreur ait pu m’avantager (je suis reparti 20 m devant Aurélien Girodanengo qui était déjà derrière moi avant cette erreur) au détriment de Giordanengo. Maintenant il ne m’a pas non plus rattrapé avant l’arrivée, et il restait pourtant encore du chemin… J’accepte donc une part de responsabilité, maintenant je trouve la pénalité bien trop importante. C’est fait, c’est bien dommage mais les décisions ne sont pas toujours justes !!

Dans ma tête cette course ce sera bien terminée par une deuxième place injustement déclassée, mais je n’ai pas le choix ! Le principal est de savoir que je suis bien parmi les meilleurs et que de belles choses sont encore à faire… Ce fût également ma dernière course chez Scott, je tiens d’ailleurs à remercier toute l’équipe et ses partenaires qui m’ont permis pendant 8 ans de prendre beaucoup de plaisir et de progresser toujours ! J’aurais bien aimé offrir un beau cadeau de départ, j’espère que cette 4ème place pourra lancer le nouveau Genius dans le grand bain d’une belle manière, un bike exceptionnellement polyvalent !

François Bailly-Maitre

Retour en haut de l'article

23 Commentaires »

  1. Thomas 29 novembre 2012 à 09:22 -

    « un bike exceptionnellement polyvalent » et il va chez BMC ??? L’argent va t-il avoir raison de l’Enduro de compétition ??? :(

  2. Airo 29 novembre 2012 à 09:34 -

    depuis au moins trois ans c’est rarement « que » pour le fonctionnement du vélo que les pilotes signent chez une marque, on n’est pas dans un monde de bisounours… Idem pour les contrats cofact tu prends ce que tu peux avoir et pas toujours ce que tu veux ;-) Je trouve ça plutot bien que fbm dise du bien d’un bike s’il marche bien même si celui-ci sera bientôt concurrent

  3. florian 29 novembre 2012 à 11:35 -

    merci à Airo pour ce relent de lucidité.
    J’aimerais ajouter qu’en observant les montures des tops 10 sur cette épreuve,on constate que peu importe la taille des roues, de la provenance du constructeur ou encore du type de matériau utilisé au niveau du cadre ou des roues, le fait d’être présent à l’arrivée, (bien placé de surcroît) se résume en 3 points :
    - un bon choix de matériel fiable et adapté à sa propre vitesse,
    au jour d’aujourd’hui, il n’y pas de mauvais vélos seulement des choix non adaptés.

    - les qualités intrinsèques du pilote ( de base ET travaillées) qui font vraiment LA différence principale sur le résultat final.

    - une bonne dose de réussite, spécialement en mass start ou le fair play doit avoir encore sa place, dans l’idée de préserver une certaine entente « bon-enfant » entre les pilotes, phénomène conservé et envié des autres disciplines.

    Un gros Bravo à françois qui ne méritait pas ce traitement mais qui a su faire parler sa lucidité légendaire avant, pendant et après la course en exprimant ses idées au traceur qui s’est montré aussi flexible qu’une barre de tungstène….

    Pour terminer la question bonus serait de comprendre pourquoi un ou plusieurs ouvreur ne sont pas « lancés » en prélude de la course? On a quand même croisé une voiture à contre sens à la mi course, ceci dans un virage aveugle à 40 à l’heure! plutôt tendu comme rencontre…
    Cela permettrait aussi d’éviter les problèmes de balisage manquant de clarté ou abimé.

  4. Quentin Chevat 29 novembre 2012 à 12:23 -

    Merci Flo Golay pour ça

  5. Lhassa 29 novembre 2012 à 13:50 -

    Je veux bien faire ouvreur l’année prochaine à la Réunion.

  6. Oliv 29 novembre 2012 à 16:46 -

    et c’est pas ce même Aurélien Giordanengo qui se permet une belle diagonale en début de course et envoie un bon nombre de pilotes au tapis ???!!! Bel esprit ;-) Vraiment dommage que FBM ait été déclassé.

  7. yeti04 29 novembre 2012 à 19:43 -

    y en a marre de ce descendeur a la …
    au roc d’azur il se prennait pour une star.
    Au depart beaucoup de monde lui disait bonjour avec quelques mots d’encouragement et lui pas un regard meme pas une reponse.Ce type ne fait pas de bien pour la discipline.Dommage

  8. Treva 29 novembre 2012 à 22:20 -

    Je salue FBM pour ses performances exceptionnelles, sa lucidité et son objectivité face à une course pour le moins mouvementée et au goût indéniablement amer.
    Je regrette toutefois que, dans ce CR, ni dans bien des articles évoquant ces faits de course, pas une seule fois il est dit qu’Auré Giordanengo est également sorti en négociant mal la fameuse épingle en question, cependant il est remonté au point d’erreur et a poursuivi sur le track (c’est ce qu’il faut faire théoriquement), sans se contenter de descendre à contre-bas. Et je précise que même si la pénalité est grossière par rapport à l’écart gagné involontairement, 15 secondes de gagné à ce niveau là et à ce moment de la course sont presque irrattrapables s’il n’y a pas de chutes. A posteriori, les règles sont les règles, et il faut les respecter (c’est le lot de tous, non ?).

    * @yeti04 : être spectateur des champions ça donne envie de critiquer les performances et les extras, je me permets de te répondre que « ce descendeur là » n’est pas particulièrement accessible certes, mais il est modeste, exemplaire mentalement et ce n’est pas du tout une star contrairement à ce que tu dis. J’imagine qu’en regardant des riders comme les Atherton ou A.Gwin, tu dois vraiment baliser.
    * @Thomas : tu te trompes de cible, FBM a passé 8 années chez Scott avec de formidables défis et des apports sur la gamme, un exemple de fidélité, évoquer l’attrait pour l’argent semble un peu scabreux.

  9. okcbo 29 novembre 2012 à 22:22 -

    Voilà un compte rendu comme j’aimerais en lire plus souvent !
    Ça transpire l’honnêteté, et le « vrai » esprit sportif.
    Il peut d’ailleurs écrire « Le principal est de savoir que je suis bien parmi les meilleurs » sans que ce soit ni gênant ni mal interprété, ce dont ne pourrait pas se targuer certains…
    Un gros bravo donc à FBM, tant pour le résultat que pour l’esprit !

  10. jean ducon 30 novembre 2012 à 15:02 -

    Finir 2° en faisant la chouineuse, c’est pas super classe, surtout quand tu as coupé en deux la moitié des tes adversaires au départ!!!! (ça prouve un peu l’état d’ésprit qu’on a).
    François semble plus honnête et a en général un état d’esprit de « plaisir au guidon et à faire du vélo », pas de faire une place pour une place. Il doit avoir plus de connexions neuronnales que la chouinneuse car il souligne bien que le plus important c’est de savoir de quoi on est capable plutôt que d’avoir une belle plaque pourrie avec un numéro 2 dessus.

  11. yeti04 30 novembre 2012 à 18:58 -

    bravo jean ducon je suis entierement d’accord avec toi.Quel est cet etat d’esprit?pour info Treva je ne suis absolument pas spectateur de ce genre de sportif.Pourquoi devrais je avoir peur de a Gwin ou Atherton?ils sont plus intelligent ,plus mature,plus respectueux ,bref plus pro.

  12. Gio 1 décembre 2012 à 15:44 -

    En même temps c’est un départ en mass start, donc forcément il faut s’imposer !
    Gioradanengo coupe la route, mais ne fait tomber personne regarder la vidéo !

  13. Tooms 1 décembre 2012 à 17:32 -

    Je cite: »ne fait tomber personne regarder la vidéo ! »
    J’ai ris !
    ici: http://www.zapiks.fr/start-megavalanche-de-la-reu.html
    et ici (7:49 > 8:10): http://www.26in.fr/videos/mega-de-la-reunion-2012-.html
    Je suis d’accord sur le fait qu’il faut s’imposer, mais il y a des limites; celles du fair-play comme l’a souligné Flo Golay.
    Sinon par rapport aux gros soucis de balisage c’était deja le cas l’année dernière; le haut était bien balisé, mais plus on descendais moins il y avais de balisage, et plus il y avais de pistes non fermées…

  14. Steph 1 décembre 2012 à 17:55 -

    Faux ! il accroche le guidon de Nicolas Quéré cher Gio…..

  15. fred974 1 décembre 2012 à 19:28 -

    perso en arrivant au niveau de cette fameuse épingle,la rubalise était à terre et on y arrive à bloc,la sortie de virage emmène sur lextér j’ai moi même failli passer sur la rubalise et me suis dit qu’un des premiers l’avait surement arrachée, je n’ai pas coupé mais je suis sûr que certains l’ont fait, je suis persuadé que FBM n’a pas coupé volontairement mais ça lui a permis de passer devant, il aurait pu faire demi-tour effectivement mais à leur niveau personne ne l’aurait fait je pense…

  16. DH 100% 1 décembre 2012 à 20:03 -

    k

  17. ty2 1 décembre 2012 à 20:07 -

    il y a serte une injustice (énorme même ) pour FBM , pas de justice pour giordanengo qui adopte un pilotage pour le moins dangereux et déplacer (si il été a l’extérieur c’est qu’il c’était qualifié ainsi).
    Mais on oubli aussi de signaler la superbe perf de CG qui il y 6 mois a peine était entre la vie et la mort !!!

    moi je dirais un grand bravo a nico Lau , francois Bailly Maitre , et cedric Gracia.
    le vrais podium est la !!!

  18. DH 100% 1 décembre 2012 à 20:12 -

    PAUVRE FRANCE, notre sport a pas besoin de gens comme vous, a passer votre vie sur des forum en clashan, humiliant, salir, les noms des pilotes, il faut avoir que ca a faire de sa vie, vous avez aucun autre soucis que celui de vous mellez de quelque chose qui ne vous regarde pas et qui plus est ou vous n avaient rien vue…!!!jean ducon qui porte bien son nom et yeti c est bien vous les chouineuse a pleurer sur les forums

    c est sur que si tu parles a giordanengo a 30 s du départ, il es peut étre concenté non?, des gens comme vous que vous fassiez 202 ou 203 , c est sur que ca ne change rien, mais a leur niveau les places sont chéres et convoitées
    ILs sont déja pas assés reconnu avec l implication qu ils ont pour étre a se niveau, c est sur qu avec des personnes comme vous le vtt n évolura pas

    chacun aborde une course avec la détermination , la concentration , le stress qu il veut..tout le monde est différent ,réservé , extravagant, entreverti…
    Je ne donne raison a aucun des deux et je suis neutre, mais quand je vois la méchanceté gratuites ca dégoute de savoir que des personnes comme vous pratique notre sport.
    fbm a coupé involontaire certes, s il n ai pas sanctionné comment voulez vous que l enduro se professionnalise…
    ne vous embettez pas a répondre je ne passe ma vie sur les forums j ai un métié moi…
    bravo a tous les pilotes qui ont faient cette course
    superbe saison de nicolas lau, dommage que rémy casse son cable, un gracia qui déchire!!!

  19. Bryan Regnier 2 décembre 2012 à 11:08 -

    Super course FBM , dommage pour ta pénalité , car je pense que tu méritait vraiment ta 2 eme place , ms je comprends aussi l organisateur qui n était pas a cette endroit pour voir de leurs yeux l action , pour ce qui est du départ , un mass start reste un départ en masse , et ce départ en particulier est très compliqué !!!! Car des caniveaux l encadre et auré était en quelque sorte bloqué par celui de droite donc il n avais pas bc de choix à par celui qu’il a pris !!!! Gardon en tête que cette épreuve est complètement magnifique que l ambiance est extraordinaire , et le tracé tellement plaisant ,

    Bryan regnier CG Racing brigade !!!

    Ps grand bravo a mon boss CG qui claque un podium

  20. Lolo 2 décembre 2012 à 12:02 -

    100%DH: ton commentaire est hillarant!!!
    Aurélien Giordanengo fait évoluer une discipline (que ça soit la DH ou l’enduro…)!! on aura tout entendu. Si on parle de CG, Nico V, Alex Balaud, Rémi A, Djé C, Olivier G., d’accord mais pas ce giordanengo là!!! Qu’il reste à se la jouer star en DH, mais c’est avec des gens comme lui que l’enduro va se dégrader encore….

    Tu ne dois pas connaître le balisage des courses de Georges, même si ça s’arrange, c’est loin d’être irreprochable. ça ne pardonne pas FBM, mais il n’a rien gagné au change puisqu’il était devant A.G et repart devant lui….

  21. Jack34 3 décembre 2012 à 09:46 -

    Je pense qu’il faut arrêter de dire: « L’Enduro c’est cool ». Maintenant l’Enduro Race est devenus comme le XC, la DH, le moto cross ou le foot… une vraie compétition. Donc les premiers ne sont pas là pour faire des bunny-up partout et s’arrêter si un collègue tombe… et c’est normal. je roulais sur le Trophée Régional Languedoc Roussillon, et même à ce « petit niveaux », le top ten ne fait pas de la figuration. Maintenant pour les puristes il reste toujours le vélo de montagne avec une poignée de pote, un grill et quelques bières fraiches ;)

  22. JB 6 décembre 2013 à 14:49 -

    C’est très bien de s’exprimer messieurs, mais de grâce un effort sur l’orthographe et le langage sms
    certains commentaires font mal au crâne…

Donnez votre avis »

Connect with Facebook