Coupe de France Enduro Series 2012 de Valloire – Le Compte-rendu de Théo Galy

Retour sur le week-end de course de Théo Galy (Orange Probikeshop) lors du Trophée des Nations/Coupe de France Enduro Series 2012 de Valloire…

Une de mes étapes préférées

Valloire, une de mes étapes préférées. Des tracés toujours fantastiques, une ambiance au top, un paddock très sympa, un ravito exceptionnel et une météo… pas toujours clémente ! Au programme de ce week-end 3 runs le samedi matin sur une spéciale très descendante, alpages sur le haut, passage en crêtes très technique, portion rapide en sous bois avec de superbe relevés ! Le samedi après-midi 1 seul run sur une très longue spéciale d’environ 30 minutes, super physique autant en montée qu’en descente. Le dimanche 3 runs ont été programmés plus 1 run avec départ en masse pour les équipes de l’enduro des nations.

Samedi matin ça démarre sur les chapeaux de roues, je me fais super plaisir sur la spéciale mais je rattrape les équipes juniors étrangères et les dépassements répétés me font perdre des secondes précieuses. Je sors le 9ème temps du run, je suis content sachant le niveau du week-end avec l’enduro des nations toutes les pointures sont là ! Les deux runs suivant se déroulent de la même manière et je fais à nouveau deux fois le 9ème temps scratch.

Le super run de l’après-midi a été monstrueusement dur ! 30 minutes d’effort intense, des portions de pédalage terriblement physiques, et en descente une voie romaine de quoi exploser les bras de n’importe quel vététiste ! Je roule propre et je fais très peu d’erreur, seulement une petite chute. Je gère au maximum les pédalages, je me régale malgré la chaleur écrasante qui nous tombe dessus. Je passe la ligne d’arrivée totalement vidé mais super content du run, je termine avec le 12ème temps. Pour info j’améliore mon temps de 35 secondes par rapport à l’année dernière (la spéciale était identique) et je perds 6 place (l’an passé avec 35s de plus, je me classais en 6ème position… !).

Le soir concours de pétanque dans le paddock, la journée a été rude un peu de relaxation ça ne fait pas de mal 😉

Dimanche matin le réveil sonne tôt, le ciel est couvert mais ça a l’air de vouloir se maintenir, on se prépare et on embarque. Arrivée au deuxième tronçon des remontées le ciel se charge très rapidement et s’assombrit… la pluie arrive, quelques gouttes sur le télésiège puis grosse averse pendant la liaison. Une fois au sommet, sur le départ les conditions sont catastrophiques, un brouillard à couper au couteau, du vent, une pluie battante, l’orage gronde et la foudre tombe relativement près ! Les quelques pilotes présents ne sont pas super rassurés et moi non plus d’ailleurs, l’organisation prend la décision de nous rapatrier en bas. Arrivé au addock, je me change et me réchauffe. Le temps se dégage très vite et l’organisation décide de nous faire partir pour deux runs sur une spéciale raccourcie. Une fois les muds sortis direction le départ, sur la spéciale le grippe est parfait, la pluie a collé la poussière et rendu le terrain top, je me fais trop plaisir sur ce premier run et ça paye, je me classe 5ème !

Lors du deuxième run je donne tout, je me fais une grosse frayeur en sortant de la trace mais, j’arrive à esquiver la chute et je ne perds presque pas de temps ! Je fais à nouveau le 5ème temps scratch.

Au final je termine 8ème du week-end, j’aurais certainement pu mieux faire mais je suis quand même satisfait de mon week-end. Avec cette 8ème position je me place 4ème au général de la coupe de France. Il ne reste plus qu’une étape, rendez-vous à Font-Romeu où je défendrai coûte que coûte ma 4ème place !

Article lu 2 609 fois. Merci !