Vidéo : Théo Galy, Enduro par nature

Portrait

À l’heure de la mondialisation de l’enduro, la France – berceau de l’enduro – voit naitre une jeune génération de pilotes décomplexés et performants. Ainsi, chaque massifs du pays a sa jeune pousse. Le Haut-Languedoc n’y déroge pas. Sur les terres de Vieussan, petit coin de sud bien tranquille, Théo Galy a tout appris : il s’y est formé à l’enduro par nature.

Chaque courbe, chaque pierre, chaque appuis y est prétexte à développer un pilotage capable de dompter le terrain. Les images parlent d’elles-même. Ici, Les gens sont entiers et attachés à leurs terres. Au fur et à mesure de sa progression, Théo a su s’entourer. Il a constitué son monde. C’est auprès des membres de son cercle que j’ai puisé ce qui fait naturellement de lui l’un des enduristes les plus talentueux de sa génération.

Alors même que la Tribe 10 000 – le mythe qui a donné naissance à une discipline – fête sa 10e edition, Théo y porte les couleurs Orange/ProbikeShop sur le podium des plus convoités de l’année. 3° de la coupe de France Enduro 2011, 5° du provisoire 2012, résultats d’un travail méticuleux sur chaque portion de sentier magique que lui offre sont territoire. Le fruit des valeurs de partage qui l’anime autour de sa pratique. Ce qui fait de lui un enduriste par nature.

Une vidéo signée Antoine Hoffmann-Massé…

Article lu 4 995 fois. Merci !