Avant-première

Après le lancement fin de saison dernière des Meta SX et Meta AM (lire notre essai) pour renouveler les bons vieux Meta 5 et 6, Commencal a décidé de se mettre au goût du jour et plutôt aux “roues du jour” en créant le Meta AM 29. On a donc là en avant-première sur Enduro Tribe, le premier tout-suspendu 29 pouces de la marque testé durant près d’un mois en avril dernier ! La challenge est difficile car il s’agit de prendre le train en cours de route pour les “p’tits gars” d’Andorre et de vite proposer un vélo abouti et performant. Quoique, sur ce créneau-là, un 130mm en 29 très typé enduro, encore peu de marque le propose et c’est donc le moment d’agir…

Pré-série

La version testée préfigure celle de série en grande partie. Le cadre essayé sera bien commercialisé et il y aura juste quelques modifications au niveau du montage du vélo qui changeront un peu. Le châssis reprend le système de suspension Contact System Evo propre aux Meta AM et SX en 26 pouces. Il s’agit d’une suspension de type 4-Bar Linkage, complètement revisitée par rapport aux anciens Meta. Quoi que, si on y regarde de plus près, les biellettes et basculeurs sont toujours présents. Les haubans jouant le rôle de la biellette en liaison avec le basculeur et les bases. Le but étant de retrouver la rigidité “perdue” des anciens bikes et une plus grande fiabilité.
[two_third last=”no”]

[/two_third]

[one_third last=”yes”]

    [/one_third]

    Le ratio plus bas qu’un Meta 26 évolue aussi pour donner plus de nervosité et de consistance au pédalage. Les axes sont également surdimensionnés et le vélo semble plus “massif” dans sa conception. L’amortisseur Fox RP23 Boost Valve passe directement dans le cadre via un tunnel, un peu comme sur l’ancien Suprême. Les masses sont donc baissées au maximum et le cadre adopte un “sloping” très prononcé ce qui n’est pas pour nous déplaire. La douille est aussi conique et les gaines intégrées donnent un côté “propre” au bike. Derniers détails et non des moindres les bases arrières adoptent un axe traversant et des fixations Postmount pour fixer l’étrier de frein, du tout bon.

    Passons au montage de la “bécane”. L’ensemble transmission, Sram X0 (dérailleur) et X9 (shifters) est cohérent. Le pédalier de série diffère de celui du test et heureusement. Vous trouverez donc un Sram Carbone avec bashguard en 24-38. Je regrette un peu (comme bien souvent) les potences et cintre Commencal pour un vélo à 4699 euros ! Malgré tout le cintre a un bon “shape” et correspond bien à la pratique avec ses 730 mm. Le freinage est confié au Formula RX en 180 mm tandis que les roues sont des Fulcrum Red Power XL.

    Le Meta se pare de suspensions de grande qualité avec une fourche Fox Float 34 RLC en 140 mm et un Fox RP23 Boost Valve pour pour l’amortissement du Contact System Evo , efficace !

    L’heure du test

    L’heure est donc venue de tester notre joujou et cela sur un terrain difficile et exigeant, direction donc les Aiguilles de Baulmes (notre fief). Arrivés sur place, la neige est encore bien présente et cela fait tilt dans nos petites têtes. On a les conditions rêvées pour un vrai grand test pour la Méga de l’Alpes d’Huez ! Après tout le bike est prévu pour ça non ? Les réglages de SAG effectués on attaque la longue ascension vers le sommet. La première belle surprise est la capacité à pédaler du Méta AM, au train le vélo roule vraiment bien. Dans les portions plus roulantes et moins pentues on peut vraiment accélérer fort, l’effet « grandes roues » se fait ressentir et moi qui aime rouler fort au train je kiffe ça !!

    On alterne ensuite poussage à cause de la neige (côté nord) et roulage. Je passe pas mal de temps en danseuse dans les sections les plus raides, le grip du Meta 29 est démoniaque et le Fox RP 23 pompe très peu. La position de l’axe de suspension proche du grand plateau permet cet effet agréable au pédalage. C’est à mon goût la grosse évolution de la nouvelle suspension du (des) Meta, on ressent bien plus de rigidité qu’auparavant, sans être non plus trop raide. Le poids du vélo n’est toujours pas son fort mais à vrai dire on ne le sent pas vraiment au pédalage.

    La partie des crêtes, une fois en haut de la montagne, est très cassante et idéale pour voir les aptitudes de la machine. Là encore je m’éclate dans les franchissements le vélo est assez compact, les roues en 29 survolent les marches dans les montées techniques et la suspension arrière gomme le terrain. Je suis impatient de rouler dans la neige en grandes roues, une première pour moi !!

    C’est parti pour 1000 m de D-

    J’attaque donc les premières plaques de neige en pleine confiance. Je prends de la vitesse, bascule en arrière pour éviter de planter l’avant et me lance corps et âmes dans le premier névé. Je le passe assez facilement et j’enchaine sur les suivants. Les grandes roues portent sur la neige et on plante moins de l’avant, tout paraît plus simple.

    Le vélo se comporte bien dans le cassant, on sent une suspension plus ferme mais en même temps confortable avec les roues de 29. Le petit bémol viendra des pneus, qui « glissouillent » légèrement dans les racines. Je prends le temps de les dégonfler un peu 1.8 devant et 1.9 derrière pour récupérer un peu de « grip ». J’enchaîne ensuite une partie super rapide avec pas mal de sauts naturels, le bike est stable en l’air et la vitesse le rend maniable.

    Quand on a compris le coup, les virages en 29 se passent à l’identique que sur du 26, on penche, on penche, on penche, ça accroche et on tourne. Les courbes à grandes vitesses se négocient encore mieux même et je me surprends à débouler encore plus vite dans des sections où je pensais déjà être au taquet !! La fourche Fox 34 semble se comporter au mieux, mais un petit mal aux mains me fait changer les réglages et l’assouplir. Malgré l’absence de Bash guard sur le vélo testé aucun déraillement à signaler et c’est assez agréable.

    Le parcours test propose une descente assez longue avec plus de 1000m de négatif, une petite Méga en somme. A force d’attaquer comme un sourd je finis par venir à bout du Crossmark en 2.1 ! Un montage tubeless aurait pu m’éviter cette crevaison. Le temps de réparer ma roue j’en profite pour vérifier l’état des roues et je constate que l’arrière fait un peu « la gueule ». A voir sur du long terme mais ça pourrait bien être une faille dans ce tableau idyllique. Je constate également que les passages de gaines en internes sont une très bonne chose mais les finitions sont à améliorer au niveau des sorties. La gaine de la tige de selle Reverb est bien entaillée à force de l’actionner et de frotter contre le cadre, surtout que de l’huile passe dans celle-ci ! Ah oui, puisqu’on en est à parler de la tige de selle, la Rock Shox Reverb fonctionne à merveille.

    Verdict

    Vous l’aurez donc compris, l’essai de ce Meta AM 29 m’aura vraiment emballé, le « spirit » Andorran est bien présent : descendre vite et monter en souriant ! Ce nouveau châssis est vraiment bien conçu et les défauts du passé gommés. Reste à voir sa fiabilité avec le temps. Pour le reste ça marche du tonnerre, efficacité et plaisir sont les maîtres-mots du Meta AM 29. Pour le prix (4699 euros) on aurait juste aimé quelques finitions plus soignées et quelques composants un peu plus haut de gamme auraient été parfaits. Je suis convaincu qu’avec quelques petites « prépa » spécifiques ça reste une arme pour la Méga ! Rémy (Absalon) y songe certainement…

    Remerciements

    Tenue : Short et jersey Commençal All Mountain

    Casque : Kali Amara Cam Black

    Article lu 22 085 fois. Merci !