SuperEnduro Pro 1 de Golfo Dianese : Le compte-rendu du Team Massilia Bike System (+vidéos)

Première manche Pro

Texte : Laurent Such/Massilia Bike System # Photos : Massilia Bike System/Matteo Cappè/Superenduromtb.com

Le week-end dernier, la totalité du Team Massilia Bike System/Lapierre/V8/Kali Protectives se déplaçait sur la première manche du championnat Italien d’Enduro, le SuperEnduro Pro1, sur la côte Ligure à San Bartholomeo al Mare/Golfo Dianese. Voici son compte-rendu…

7 pilotes étaient du voyage :

  • les deux “spice Girl”, Morgane Such et Isabeau Courdurier,
  • le cadet de la troupe, Clément Decugis,
  • le leader, Thomas Decugis,
  • le Challenger, Camille Chaffre,
  • nos deux Master Patrick Bonifay et Marc Bosca (1ere course de la saison),
  • et en guest David Sandova l “A bicyclette dans Marseille/MBS”.

Objectif du W-E : cohésion du team , dépaysement , se frotter au top Italiens sur leur terrain et sans réelle reconnaissance. Et enfin faire du fond car nous savions que là serait la difficulté. A la différence de la France, en Italie , les liaisons prennent une part énorme dans le résultat, elles doivent être bouclées à rythme très élevé, les retards devenant immédiatement quasi éliminatoires.

Arrivée sur le site vendredi soir vers 21h dans un joli petit hôtel en bord de mer, rapide dîner et dodo. Au programme du samedi matin et début d’après-midi, reconnaissance avec navettess . Samedi à 18h, Prologue. Dimanche à partir de 9h30 : 4 spéciales, 44 km et 1500 m de denivelé. 350 concurrents attendus.

Reconnaissances

Samedi matin à 7h tout va encore, à 8h il pleut des cordes et ça durera jusqu’au prologue du soirLes reconnaissances tournent très vite à une partie de “holydays on mud”, une boue très collante qui bloque les roues, après chaque round c’est plus d’une heure de lavage par vélo, l’enfer. Les 4 spéciales sont toutefois parcourues mais bon le plaisir est un peu oublié !

Prologue

17h, le temps commence un peu à se lever… Après un N ème lavage des 7 Spicy 516 et des pilotes, tout beau, le team se dirige vers le prologue, sur la plage du village voisin. Principe du prologue : sprint sur la plage puis le mole, avec une foule considérable, le spectacle quoi et du beau. Les meilleurs mettront 55 secondes, Camille Chaffre fera 1 mn juste (15 ème temps scratch), les deux filles faisant 1 mn et 8 s… Suivra un repas dans un restaurant italien typique tenu par une famille super sympa , repas savoureux avec ambiance et  grosse rigolade… Italia quoi !

 

Le prologue avec Alex Lupato en caméra embarquée :

Dimanche

Dimanche 15 Avril, les choses sérieuses commencent. A notre grande surprise, à l’exception de Karim Amour, les 7 Massilia Bike System sont quasiment les seuls français… L’organisation nous fera une place très importante tout le week end, un accueil remarquable.

9h30, début des hostilités. Thomas, n°44, prend le premier le départ car déjà classé en 2011 sur le SuperEnduro, puis Isabeau (118) et Morgane (119). Marc, Patrick, Camille et Clément suivent. David, inscrit au dernier moment clôture avec le n°218. Rouler en groupe aura son importance pour finir

Dès la première liaison, avec 1h20 de délai, ne pas connaitre le parcours joue des tours. Tout le monde monte trop vite laissant beaucoup de force et arrive avec trop d’avance au départ. Le matin le vent a tourné au sud et il fait grand soleil, le terrain sèche à grande vitesse , réduisant à quasi zéro la reco de la veille car les spéciales sont totalement différentes et la monte pneumatique n’est du coup pas optimale.

Cela se passe bien dans la Spéciale 1 pour tous sauf Camille Chaffre qui casse sa chaine. Morgane est hors rythme, Isabeau est au top. Prévenu, le staff fait parvenir à Camille une chaine (perdue sur la spé !), David l’ayant rejoint l’aide à réparer, puis le ramène pour ne pas se faire sortir dès le 1er pointage, effort intense qui se paiera pour Camille plus tard.

Spé 2 : Camille arrive et part, bien chaud et fera un super temps… Pour les autres ça va. Pause de midi, les vélos sont nettoyés (à peine car le sol est sec) et revisés, pendant que les deux “mécanos” s’affairent, les pilotes arrivent à tour de rôle et se restaurent. Tout semble aller bien, ils se croisent à peine au paddock car le temps de repos est de 40 mn avant le pointage de départ suivant. Tout le monde est concentré conscient de ce qu’il reste à faire. 2 spéciales et surtout deux grosses liaisons avec un timing très serré compte tenu de la fatigue…

Spé 3 : tout va bien, du moins durant la spéciale. Sur la remontée suivante, Camille perclus de crampes devra abandonner payant ses efforts du matin cash. On devra le rapatrier en voiture ne pouvant plus pédaler pour rentrer. David souffre également de crampes pour la même raison et avoir ramené Camille, mais il finira et même très bien. Les filles à force de solidarité et d’entraide, s’attendant tour à tour mais avouant toutes les deux avoir songé à l’abandon, se hisseront au sommet… Les autres plus physiques ou n’ayant pas eu a faire le forcing passeront bien ce dernier obstacle.

La Spé 4 sera pour Morgane un calvaire, épuisée elle chute 2 fois ayant lâché son guidon. Isabeau souffrira de crampes, David lâchera tout et réalisera un super temps. Les masters Marc et Patrick, un peu cramés, lâcheront du temps. Thomas et Clément, stables dans la durée, conforteront leurs places. A l’arrivée, la joie de tous fait plaisir à voir, le soulagement aussi…

Au Final et sans réelle reconnaissance, sur un format de course inconnu et sans y être tout a fait préparés, les pilotes réussissent un beau coup ! Les filles font 1 (Isabeau ) et 2 (Morgane), moins de 10 secondes les séparent (126 et 130 èmes au scratch),relayant la championne italienne à 50 secondes .

Clément prend la 2 ème place en SE1 (53 ème scratch). Thomas fait 11 au scratch et 3 ème en SE3. Enfin, Patrick complète les podiums , 3 ème en SE8 et 75 au scratch . Marc (72 ème) et David (50 ème scratch) font également des supers perf dans des catégories très très chargées.

En résumé de ce week-end , une préparation à la hauteur de nos espérances, une organisation italienne inégalable en France à ce jour, une épreuve vraiment à découvrir, un accueil fantastique, le Massilia Bike System a été la vedette “américaine” du week-end, un palmarès honorable… A refaire vite, la prochaine fois nous serons fin prêts !

Massilia Fai Avans !

Merci aux Partenaires du Team Massilia Bike System : Cycles Lapierre, Vertical 8, Kali protectives et Mavic. Staff présent : Carole, Marie, Thierry et Laurent.

 

La vidéo du Team :

Le classement

Pour en savoir plus :

SuperEnduro Massilia Bike System

Article lu 5 561 fois. Merci !